J’ai un problème

Et il n’a rien à voir avec un pseudo sentiment qui m’unirait à toi (cette remarque est destinée soit* aux plus de quarante ans, soit à ceux qui ont une mère abusive et, qui plus est, fan de Sylvie et Johnny, soit à ceux qui possèdent une radio défectueuse bloquée à vie sur Radio Nostalgie).

J’ai un problème, donc, et je vous en soumets l’énoncé :
Soit une jeune femme encore dans la fleur de l’âge, mais qui souffre d’un manque d’effort personnel sur sa musculature autrefois avantageuse, dotée de trois enfants particulièrement remuants et exigeants en terme de temps et d’attention, et qui accède à de nouvelles fonctions chronophages, calmiphages, séréniphages. Trouvez la raison qui la tient éloignée de son blog et de ses weblogfriends.
(Si vous répondez le sport, vous avez un gage moyenâgeux, je vous préviens sans frais.)

Brèfle, je suis venue vous dire que je m’en vais. Je sais qu’il n’y aura pas de sanglot, ni long, ni court, ni de l’automne, ni fleurs, ni couronnes, mais je suis un peu triste quand même. J’ai l’impression de déménager (pour de vrai, pas que de la tête) et de perdre de vue des amis proches, alors que je ne connais pratiquement aucun d’entre vous dans la real life. C’est un sentiment très curieux et peu agréable, je vous l’avoue. J’espère qu’on s’écrira…

Adios les souris, et dansez bien…

* Je vous avertis immédiatement que je compte abuser ici du « soit », que j’aime particulièrement, surtout quand il claque bien dans des liaisons dangereuses et qu’il est multiplié dans une litanie agréablement scandée.

7 Réponses à “J’ai un problème”

  1. Ashley dit :

    PARDON?
    HAn mais noooooooooooooooon moi aussi j’ai un problème, je sens bien que je vous aime ton blog et toi (j’ai une mère abusive et en plus j’ai habité deux ans dans un immeuble para-atomique avec des murs qui ne laissaient rien passer à part la fréquence de nostalgie)

    Bah puisque c’est comme ça, je t’écrirai alors, ouais (sur ta boîte mail)

    Mais bon je sais bien que c’est pour la bonne cause

  2. Titi dit :

    J’ai un père abusif dont l’autoradio est resté bloqué sur nostalgie. Du coup, mon problème c’est aussi que je crois bien que je vous aime. Bien entendu je sais que mes sanglots (longs) n’y pourront rien changer mais on est en automne alors les regrets comme les feuilles mortes se ramassent à la pelle. Ca n’empêche, je suis triste (moi j’ai pas encor suicidé monblog hein… pourtant il est mourant)

  3. Le papa de Sigmund dit :

    Ben euh quoi ?
    D’accord c’est dur, d’accord il faut faire une pause. Mais laisse-nous une petite porte ouverte, dis-nous que tu réécriras dans un mois, dans un an, ou quand l’envie t’en prendra, et puis voilà.
    Voilà.

  4. Aphykit dit :

    @ Ashley : Par pitié, arrête, c’est déjà trop dur. Je sens que je vais flancher.

    @ Titi : mais ousqu’il est ton blog ?

    @u Papa de Sigmund : C’est bien pour te faire plaisir, parce que c’est l’hiver et les portes ouvertes, ça peut faire du mal. Du coup, comme c’est dans les deux sens, je me laisse aussi une chance. Sache que ce n’est pas l’envie qui manque, c’est le temps (et aussi un peu l’inspiration, mais ça, c’est une révélation top secret). Merci pour cette habile suggestion.

  5. la buveuse de thé dit :

    Je comprends mais je suis comme les autres assez triste de cette perte, mais commel epapa de sigmund j’espère que de temps en temps nous aurons des petites nouvelles. Et puis si on peut faire un truc pour te donner un coup de main faut pas hésiter non plus!

  6. Emorej dit :

    « Trouvez la raison qui la tient éloignée de son blog et de ses weblogfriends. »

    Humm … le sport ?

    En fait tu peux pas vraiment arrêter pour de vrai ? C’est juste pour nous faire peur. Tu ne vas pas abandonner nos consciences et nos zygomatiques.

    Sinon, on va inventer n’importe quoi, les trucs les plus immondes …

    Comme par exemple:

    SCOOP: Aphykit est une véritable fan de johnny !

    La preuve ?

    jojo fait une dernière tournée qui s’appelle « m’arrêter là », et hop Aphykit décide de « s’arrêter la ».

    Mais bon, je te le demande: ton idolâtrie pour l’ex-idole des ex-jeunes, n’est elle pas un peu excessive ?

  7. Titi dit :

    Ah ben j’avais pas vu la question, désolée, tiens je te rajoute le lien de mon blog dans mon profil pour ma peine (mais euh… t’as juste été trois fois plus productive en messages que moi ces derniers temps, c’est dire).
    Et puis merci Enorej, maintenant on a le droit aux pubs pour Johnny.

Laisser un commentaire